BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

L’appui d’Hydro-Québec a l’égard des universités favorise l’avancement du savoir et de la science

Montréal, le 24 août 2009 – La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) tient à souligner l’importance d’une contribution des différents partenaires au financement de l’enseignement et de la recherche universitaires. Le gouvernement, les entreprises privées, les sociétés d’État, les diplômés et les étudiants doivent tous prendre part à ce financement et joindre leurs efforts pour soutenir le développement des universités québécoises.

Dans ce contexte, Hydro-Québec a permis, en 2008, à la plupart des universités et à des fondations et groupes universitaires de réaliser leur mission, et ce, grâce à diverses contributions et à des partenariats. En soutenant le développement de l’enseignement supérieur, la société d’État participe de façon significative à l’avancement du savoir et de la science ainsi qu’au développement économique, social et culturel du Québec.

« Les contributions octroyées par Hydro-Québec aux universités et les partenariats de la société d’État avec ces dernières ont pour but d’appuyer la recherche et de soutenir les établissements dans leur mission de formation, le tout au plus grand profit de l’ensemble de la société québécoise. Les partenariats d’Hydro-Québec et son soutien pour la recherche sont régulièrement en lien avec le mandat de développement de la société d’État et les forces de chacune des universités. Les différents acteurs socio-économiques doivent s’unir afin de créer une société de l’innovation au Québec, par le biais de collaborations dans le domaine du savoir et de la formation de personnes hautement qualifiées. Cet objectif est atteint par la collaboration accrue entre les universités et les entreprises, le tout dans le respect de la mission de chacune des organisations. L’appui de la communauté philanthropique, ainsi que des sociétés d’État, est essentiel pour soutenir la qualité de l’enseignement et de la recherche universitaires », a déclaré la présidente de la CREPUQ, madame Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

La CREPUQ regroupe les 18 établissements universitaires du Québec. Elle agit comme porte-parole auprès du gouvernement et des milieux intéressés à l’enseignement supérieur. Elle est également un outil de coordination et de concertation entre les universités, un centre de recherche au service des administrations universitaires, un agent coordonnateur et administratif de services communs, et un centre de ressourcement et de réflexion pour ses membres.

– 30 –

Source :
Chantal Pouliot, directrice des communications
Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec
514 288-8524, poste 244