BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Les établissements universitaires québécois très satisfaits du budget fédéral

Montréal, le 4 mars 2010 – La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) se réjouit du budget que vient de présenter le ministre des Finances du Canada, l’honorable James Flaherty.

Les chefs d’établissement universitaire québécois saluent l’importance des mesures qui favoriseront l’essor de la recherche, de l’innovation et du transfert technologique. La création d’un programme de bourses de recherche postdoctorale, l’augmentation des budgets des conseils subventionnaires et du Programme des coûts indirects de la recherche, l’aide accordée à la recherche en physique, en génomique et en aérospatiale, de même que le soutien à des initiatives en matière de transfert technologique, entre autres, sont accueillis très favorablement. Dans le contexte économique actuel, ces mesures permettront à la recherche universitaire au pays de contribuer à la relance et à la croissance de l’économie.

« Nous sommes heureux de constater que le gouvernement fédéral reconnaît l’importance des activités de R & D, qui jouent un rôle essentiel dans la formation de compétences de haut niveau, tout en stimulant le développement économique et l’amélioration de la productivité. Après avoir investi dans les infrastructures universitaires, à l’aide du Programme d’infrastructure du savoir, le gouvernement consent un effort important pour stimuler et soutenir la formation de personnes hautement qualifiées et innovatrices », a indiqué la présidente du Conseil d’administration de la CREPUQ, madame Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

« Les mesures annoncées aujourd’hui sont très encourageantes, aussi bien par l’appui vigoureux qu’elles apportent à la créativité que par leur effet de levier sur la productivité et le développement économique. Je tiens également à souligner que les mesures annoncées dans le budget permettront aux établissements universitaires de maintenir des activités de recherche de haut niveau et de rivaliser avec les meilleures universités dans le monde », a pour sa part fait valoir monsieur Daniel Zizian, président-directeur général de la CREPUQ.

La CREPUQ regroupe les 18 établissements universitaires du Québec. Elle agit comme porte-parole auprès du gouvernement et des milieux intéressés à l’enseignement universitaire. Elle est également un outil de coordination et de concertation entre les universités, un centre de recherche au service des administrations universitaires, un agent coordonnateur de services communs, ainsi qu’un centre de ressourcement et de réflexion pour ses membres.

- 30 –

Source :
Chantal Pouliot, directrice des communications
Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec
514 288-8524, poste 244