BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Les présidentes et présidents de conseil d’administration universitaire plaident pour un financement adéquat des universités et une reddition de comptes stratégique

Sherbrooke, le 18 janvier 2013 – Les présidentes et présidents de conseils d’administration des universités québécoises présentent aujourd’hui, dans le cadre de la troisième rencontre thématique préparatoire au Sommet sur l’enseignement supérieur, un mémoire qui met en valeur la contribution des administrateurs à l’accomplissement de la mission de l’université, dans le respect de l’autonomie et de la liberté académique, d’une part, mais également dans le respect des normes les plus rigoureuses en matière d’utilisation des fonds publics, d’autre part.

Les membres de conseils d’administration sont des membres de la direction, des professeurs, des étudiants, des chargés de cours, des employés d’universités et des citoyens de différents horizons. Ils sont les dépositaires des intérêts de la communauté universitaire et de la société québécoise.

« Ce sont des personnes engagées, loyales, aux expertises diverses, qui veillent en toute transparence à ce que la société obtienne un juste retour sur l’effort qu’elle consent à ses universités et dont le seul intérêt est le développement et la pérennité de nos institutions. Ce travail, les membres des conseils d’administration le font à titre bénévole », a tenu à préciser M. John R. Porter, président du conseil d’administration de l’Université Laval, qui présentait le mémoire au nom des présidentes et des présidents de conseil d’administration universitaire.

Ensemble, les administrateurs adoptent et surveillent la mise en œuvre des orientations stratégiques et budgétaires. Ils assurent le respect des processus décisionnels et de la reddition de comptes. Ils contribuent de multiples manières à l’amélioration constante de la gouvernance et de la gestion.

Les universités québécoises font beaucoup avec les ressources qu’elles ont

Le budget de fonctionnement des universités québécoises est inférieur à celui de la moyenne des universités canadiennes. Néanmoins, nos universités livrent la marchandise. Elles décernent plus de 70 000 diplômes chaque année. Elles mènent des activités de recherche soutenues dans tous les domaines de la connaissance. Et elles redonnent beaucoup à la communauté. Sans une gestion rigoureuse, atteindre de tels résultats serait impossible.

Pour assurer la pérennité de nos universités et leur permettre de contribuer pleinement à la formation de la relève et au développement de la société québécoise, il faut trouver des solutions à leur problème de sous-financement chronique et structurel.

Pour une reddition de comptes plus stratégique

Il serait opportun de revoir les mesures de reddition de comptes auxquelles les universités sont soumises dans le but de les rendre plus stratégiques, de les simplifier et d’en faciliter la compréhension et la diffusion. Il faut résister à la tentation bureaucratique d’ajouter des contraintes réglementaires et s’assurer que tout éventuel nouvel organisme n’ait pour effet de diluer le rôle, les fonctions et les responsabilités des conseils d’administration.

« Les universités privilégient une reddition de comptes plus stratégique, plus contextuelle qui puisse permettre d’apprécier l’atteinte de leur mission et de leurs orientations stratégiques en fonction d’indicateurs, certains communs et d’autres qui sont propres à chacune. Ultimement, l’objectif demeure de démontrer la gestion optimale des ressources qui leur sont confiées et l’usage efficace et efficient des fonds publics » affirme M. Porter.

Le mémoire des présidents de conseil d’administration des universités québécoises est disponible à l’adresse : http://www.universites-avenir.ca/gouvernance-financement/

- 30 -

Source :

Sylvain Gagné, conseiller aux relations médias
Université Laval
Bureau : 418-656-3952
Cellulaire : 418-254-3141
sylvain.gagne@dc.ulaval.ca