BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Le programme de remboursement proportionnel au revenu : un pas dans la bonne direction.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Montréal, le 14 janvier 2005 - Les chefs d’établissements universitaires ont accueilli avec satisfaction la mise en place d’un Programme de remboursement proportionnel au revenu que vient d’annoncer, pour l’automne 2005, le ministre de l’Éducation, monsieur Pierre Reid.

Selon monsieur Robert Lacroix, président de la CREPUQ et recteur de l’Université de Montréal, une telle décision mérite d’être saluée, car elle est susceptible d’avoir un impact positif sur l’accessibilité financière aux études, dans la mesure où, comme le mentionne le MEQ, « ce programme se veut un filet de sécurité pour ceux et celles qui veulent entreprendre ou poursuivre des études ». Il faut rappeler que la population du Québec accuse toujours un retard en matière de scolarisation universitaire par rapport aux sociétés environnantes, et que toute mesure qui vise à accroître la fréquentation universitaire constitue un pas dans la bonne direction, car elle permettra au Québec d’occuper la place qui lui revient au sein de l’économie du savoir.

Il importe néanmoins de souligner que l’accessibilité n’a de sens qu’en fonction de la qualité des programmes qui sont offerts aux étudiantes et aux étudiants. À cet égard, on ne peut manquer de rappeler au gouvernement qu’après deux ans d’attente et une commission parlementaire qui a fait la preuve de l’urgence de réinvestir dans les universités, rien n’a été encore fait à ce chapitre. Toute la communauté universitaire, y compris les étudiantes et les étudiants qui en seront les premiers bénéficiaires, comptent sur le prochain budget pour que la démarche de rattrapage soit enfin amorcée.

Pour information :

Jacques Bordeleau

Directeur général

Bureau : (514) 288-8524, poste 201