BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Retrait d’une partie du projet de loi no 32 et proposition d’une politique cadre… la responsabilité des universités en matière de gouvernance ne doit pas être compromise

Montréal, le 7 décembre 2007 – La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) accueille avec prudence la décision du gouvernement de retirer le cadre de gouvernance prévu au projet de loi no 32. En effet, s’il avait été adopté tel quel, ce projet de loi aurait grandement miné la capacité d’agir des universités québécoises.

Dans le même ordre d’idées, la CREPUQ souhaite que le gouvernement ne soumette pas les universités aux dispositions du projet de loi no 44 qui auraient des effets semblables sur la souplesse et l’indépendance de gestion nécessaires à la compétitivité des universités.

Les universités québécoises sont disposées à rendre compte et à être tenues responsables de leur administration. Par contre, les chefs d’établissement universitaire continuent de juger inappropriées ces mesures législatives qui n’auraient aucun effet bénéfique pour les universités et qui diminueraient leur capacité d’agir.

« La CREPUQ partage les objectifs du gouvernement en matière de gestion responsable des fonds publics et adhère, sans réserve, aux principes de bonne gouvernance, de transparence et d’imputabilité. Dans cet esprit, la CREPUQ offre sa collaboration à l’élaboration d’une politique cadre dans la mesure où les options qui seront envisagées pour assurer une gestion rigoureuse des projets d’infrastructures respecteront la responsabilité des universités en matière de gouvernance et préserveront la flexibilité et l’indépendance de gestion nécessaires au succès des établissements universitaires québécois », de déclarer la présidente de la CREPUQ, madame Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

Le Mémoire de la CREPUQ à l’égard du projet de loi no 32 ainsi que la Position de la CREPUQ à l’égard du projet de loi no 44 sont disponibles sur le site de la CREPUQ : http://www.crepuq.qc.ca/ .

– 30 –

Pour information :
Daniel Zizian
Directeur général
514 288-8524, poste 201